Savoir-Faire

Découvrez un savoir-faire séculier qui se transmet de générations en générations

 
 

La Broderie de LUNÉVILLE

Il n’est pas de création Haute-Couture sans broderie de perles et de paillettes au crochet de Lunéville. Cet artisanat noble et luxueux, typiquement français, je l’ai appris à Paris auprès des meilleurs brodeurs. Dans mon atelier, grâce au travail minutieux de l’aiguille et du crochet, je crée les broderies de perles, de paillettes, de cristaux et de soie qui sublimeront la traîne d’une robe de mariée. Je réalise les ornements délicats au fil d’or ou d’argent qui feront d’un col ou d’une manchette, la signature d’un vêtement d’exception.

 

Les fleurs artificielles

Le travail des fleurs artificielles est l’héritage précieux du savoir-faire de mon grand-père vénitien. C’est en chauffant à la flamme, comme autrefois, les moules en bronze et les boules d’acier, légués par mon aïeul, que je façonne avec patience le cuir ou le tissu, faisant naître des pétales délicats. Je recrée ensuite,par mes fleurs aux coloris et formes variées, la beauté de la nature.

 

L’ART Plumassier

C’est en autodidacte, auprès de ma mère modiste, que j’ai appris à travailler les plumes. Dans mes mains, couteau, ciseaux et vapeur sont les instruments d’un travail délicat qui, de fragiles plumes, donne vie à de subtils et légers détails apportant volupté, douceur et sophistication aux accessoires et vêtements qu’ils ornementent.

C’est auprès de ma mère modiste que j’ai appris à travailler les plumes.

 

La couture

atelier-prive-santiago-lomelli-148.jpg
Il n’y a que le talent qui soit inné, le savoir-faire doit être appris et exercé avec soin
— henri-frederic amiel

Prenez rendez-vous pour un cours particulier et les techniques haute-couture n’auront plus de secrets pour vous.